0972 39 10 61

Isolation des combles : un faible investissement vite rentabilisé

L’isolation des combles est une priorité qui permet de réduire jusqu’à 30% la facture de chauffage. Isoler ses combles évite à la chaleur de s’échapper de votre logement. Le coût de ces travaux est relativement faible compte tenu des économies et du confort gagné dans votre logement. De plus, ces travaux bénéficient de nombreuses aides comme la TVA à 5,5% et le crédit d’impôt.

Avantages de l’isolation

En résumé, les avantages de l’isolation des combles sont multiples :

  • Réduire jusqu’à 30% votre facture de chauffage,
  • Des travaux rentabilisés en trés peu de temps (5 à 6 ans),
  • Des aides (suivant réglementations en vigueur),
  • Un confort d’hiver et d’été.

Des travaux d’isolation différent en fonctions du type de combles.

On distingue deux types de combles appelés communément combles aménagés ou combles perdus.

Combles aménagés

Les combles aménagés sont des combles en général habitables, c’est à dire que la hauteur permet de circuler. Ce type de combles est isolé en rampant, c’est à dire directement en sous face de la couverture par des panneaux d’isolant, des rouleaux ou bien par de l’insufflation de ouate dans des caissons. Ils peuvent être isolés également par-dessus les chevrons par panneaux laine de verre, sarking en déposant et reposant la couverture.

Combles perdus

Les combles perdus sont en général de faible hauteur ou ayant des éléments de charpentes qui ne permettent pas leur aménagement.
Sur ce type de combles l’isolation est posé directement entre les solives ou sur plancher par isolant en rouleaux, en panneaux ou plus efficace en soufflé. En effet, cette dernière méthode évite les ponts thermiques et est très efficace et rapide à appliquer.

Quel isolant choisir ?

Il existe aujourd’hui différents types d’isolant qui possèdent chacun leur propres caractéristiques et s’adaptent plus ou moins aux différentes toitures.
Les isolants sont conditionnés en rouleaux, panneaux ou en flocons.

  • Les isolants en flocons permettent une pose en soufflage, cette technique de pose permet de réduire les ponts thermiques.
  • Les isolants en rouleaux nécessitent une pose très soignée, car les risques de ponts thermiques, qui peuvent diminuer les performances de votre isolation, sont plus importants.
  • Les isolant minéraux sont les plus courants car ils possèdent le meilleur rapport qualité/prix. Cette tendance s’inverse car le coût des isolants dits biosourcés baisse.

Les isolants Minéraux

A base de roches, les isolants minéraux se classent en deux familles :

La laine de verre

La laine de verre est obtenue à partir de silice, de verre de récupération, par fusion puis fibrage et polymérisation. Sa masse volumique est comprise entre 15 et 25kg/m3, c’est donc un matériau léger.

La laine de roche

La laine de roche est issue d’une roche volcanique, le basalte, de fondant et de coke. Léger, ce matériau présente une masse volumique de 40kg/m3. Perméable à la vapeur d’eau, la laine de roche est plus résistante à l’humidité que la laine de verre.

Les isolants Biosourcés

Les isolants dits biosourcés sont obtenus à partir de matière végétale, animale ou issue du recyclage. L’offre de ce type de produit se développe et l’on trouve des matériaux à base de plumes, de textile, de chanvre, de laine de bois, etc. La ouate de cellulose est le produit le plus utilisé et présentant le meilleur rapport qualité/prix.

La ouate de cellulose

La ouate de cellulose, issue du recyclage du papier, lequel est broyé, défibré, malaxé puis traité afin de résister aux
agressions du feu, des insectes et rongeurs. La ouate de cellulose assure une très bonne isolation thermique. C’est aussi un bon régulateur hygrométrique, puisqu’elle peut absorber jusqu’à 15% de son poids en humidité. Sur le plan phonique, cet isolant est également des plus efficaces : il dissipe les ondes sonores et agit contre les bruits aériens extérieurs et intérieurs.

La fibre de bois

La fibre de bois assure d’excellentes performances pour l’isolation thermique. Elle est aussi efficace en tant qu’isolant phonique, contre les bruits aériens et d’impact. La fibre de bois possède la propriété d’absorber les sons, quelle que soit leur plage de fréquence.
Les isolants à base de fibre de bois sont appréciés pour le déphasage thermique qu’ils procurent, surtout quand la densité du produit est élevée.

Nos techniciens vous aiderons à déterminer la meilleure technique de pose ainsi que le choix du produit.
Afin de bénéficier des aides TVA, CITE, CEE, etc, les travaux doivent être effectués par un professionnel certifié RGE ou ECO-ARTISANT.

Votre devis gratuit

*champ obligatoire